Au contact de l'air, le vin vieillit vite. Et comme il serait dommage de perdre le restant d'une bonne bouteille de la cave de Délices et Gourmandises, voici quelques conseils pour prolonger la vie de votre vin.

Délices et Gourmandies bouteille de vin

L'oxydation du vin

Pour conserver une bouteille de vin ouverte et entamée, il faut la protéger contre ses trois pires ennemis : l'air, la lumière et les fortes températures. Car autant l'ouverture d'une bouteille oxygène le vin et révèle ses arômes, autant avec le temps, et cela peut aller vite, le vin s'évente, ses arômes, volatils, s'estompent et il perd du corps. L'air oxyde alors l'alcool du vin et transforme l'éthanol en éthanal puis en acide acétique, le vinaigre.

Délices et Gourmandises verre de vin

Les conseils de Délices et Gourmandises

La lumière et la température sont, sans aucun doute, les adversaires les plus faciles à combattre. La porte du réfrigérateur est l'endroit le plus simple, à la fois frais et sombre. Par contre, mettre le vin à l'abri de l'air est plus délicat. Remettre le bouchon d'origine est mieux que rien, mais pas très efficace, car il y a toujours de l'air au contact du vin.

Il est préférable d'utiliser une pompe à vide, ou mieux, un appareil qui injecte dans la bouteille un gaz inerte, comme l'argon, plus lourd que l'oxygène. Mais n'espérez pas dépasser 24 h. Ensuite, vous pourrez toujours recycler le vin dans une bonne sauce marchand de vin pour accompagner une bavette à l'échalote. Reste que les crus sélectionnés par Délices et Gourmandises méritent mieux que de terminer en sauce ou dans un vinaigrier.