Créer mon blog M'identifier

Assurer la cuisson de ses biscuits grâce à Délices et Gourmandises

Le 29 août 2016, 14:30 dans Cuisine 0

En cuisine, la cuisson détient une place importante dans la réalisation d’une recette. Toutefois, le cas des biscuits peut être considéré comme l’un des plus délicats, raison pour laquelle Délices et Gourmandises se concentre sur le sujet pour aider les passionnés à réussir leurs recettes. Encore faut-il savoir identifier les types de biscuits car les cuissons peuvent être différentes d’un biscuit à un autre, ce qui rend la tâche encore plus ardue que prévue. Bien entendu, les premiers tests s’avèreront difficiles pour la plupart des apprentis mais une fois les reflexes de bases acquises, il n’y aura plus de grands problèmes.

amaretti Délices et Gourmandises

Délices et Gourmandises apprend à différencier les types de biscuits

Pour une cuisson réussie de ses biscuits, il faut d’abord être capable de les identifier. Les biscuits ne sont pas tous faits avec les mêmes ingrédients ni les mêmes proportions. Si certains nécessitent, par exemple, une quantité importante de beurre tels les sablés bretons ou encore les shortbreads, d’autres moins. Il en sera de même pour tous les autres ingrédients (œufs, farine, lait et autres). Avec l’aspect attendu, les cuisiniers peuvent avoir une petite idée du niveau de cuisson requis. En effet, les biscuits peuvent juste être séchés à l’exemple des macarons, des amaretti ou bien des meringues, pour profiter de leur côté croustillant. A l’opposé, certains biscuits devront être bien cuits pour avoir une coloration dorée qui fera leur renom. D’un autre point de vue, la présence d’ingrédients fragiles peut également conditionner la cuisson, pour ne parler que des chocolats ou de l’huile d’olive. Avec ces types de biscuits, le four doit être au top pour éviter à ce que la température soit mal réglée.

Savoir respecter la température de cuisson des biscuits Délices et Gourmandises

En principe, les recettes indiquent toujours la température de cuisson nécessaire sauf que tout dépendra de la qualité du four et de l’authenticité des recettes aussi. Pour les biscuits, Délices et Gourmandises observe une température moyenne de 170°C pour la majorité des recettes. Quoi qu’il en soit, il revient plus intéressant d’approfondir ses connaissances des températures de cuisson de chaque variante de biscuits pour faire un travail de qualité que les invités se donneront à cœur joie de déguster.

Délices et Gourmandises meringues

Pour les meringues, la température ne doit pas excéder les 110°C pour garantir une cuisson homogène et un séchage parfait de la pâte. Ce type de biscuit fait appel à une grande vigilance avec le sucre qui ne doit être trop cuit par souci d’obtenir une texture friable, agréable à déguster. Le cas des macarons, des ricciarelli et des amaretti, ressemble peu à celui des meringues avec la nécessité de faire sécher la pâte. Par contre, le cœur des macarons est exigé moelleux par les recettes. La température de cuisson tournera autour de 140-150°C pour ces biscuits devenus tendances ces dernières années. Avec les cookies, il faut avoir ce bon équilibre entre moelleux et croustillant. Pour ce faire, Délices et Gourmandises recommande une température de cuisson avoisinant les 170 à 180°C. L’objectif consiste à bien cuire le biscuit en surface et laisser le cœur moins cuit avec à la clé une texture moelleuse qui laisse paraître la saveur de chaque ingrédient.

Le Trio de Cakes Chocolatés de Délices et Gourmandises donne envie de réaliser soi-même un bon cake au chocolat

Le 29 juillet 2016, 11:09 dans Cuisine 0

D’un niveau au dessus, le cake chocolaté requiert de la maîtrise et de l’expérience. Toutefois, les apprentis cuisiniers seront ravis de la recette de Cake au Chocolat concoctée par l’équipe de Délices et Gourmandises. En effet, ce dessert se distingue par son nappage chocolat et ses variantes de parfum qui donnent envie dès premier instant. Par contre, il trouve son origine dans le cake au chocolat qui se réalise en moins d’une heure de temps.

Bien débuter sa journée avec un délicieux cake au chocolat sortant du four

Agréable en dessert, le cake au chocolat s’apprécie aussi au bon matin avec une boisson chaude de son choix. Délices et Gourmandises dévoile les secrets d’un cake au chocolat goûteux. Parmi les recettes de pâtisseries les plus faciles, la recette du cake au chocolat ne posera aucune difficulté à un apprenti pâtissier. Il suffit juste de réunir les ingrédients listés suivants :

Délices et Gourmandises cake au chocolat- 150 g de chocolat pâtissier
- 100 g de sucre en poudre
- 80 g de beurre
- 60 g de farine
- 50 g de poudre d’amandes
- 3 œufs
- 1 cuillère à café de levure

Inutile de régler son réveil, 45 minutes suffiront pour s’offrir un cake au chocolat. Le plus important consiste à bien suivre les différentes étapes de la préparation. Au début, on fera fondre le chocolat, découpé en morceaux, au bain-marie ou au micro-onde avec 5 cuillères à soupe d’eau. Pour obtenir la pâte, il faut prendre un saladier et y battre les œufs et le sucre de manière à obtenir un mélange blanc. Par la suite, on versera la farine, le beurre fondu, la levure, la poudre d’amandes et le chocolat fondu, avant de mélanger de nouveau. Pâtisserie oblige, la préparation sera versée dans un moule à cake beurré juste à mi-hauteur pour être enfournée dans un four préchauffé à 180°C ou thermostat 6 durant une demi-heure. A la sortie du four, il faudrait encore patienter 5 petites minutes avant de passer au démoulage.

Délices et Gourmandises recommande la dégustation à froid accompagnée d’un bon verre de vin blanc, d’une champagne ou d’un mousseux.

Les petits croissants de Délices et Gourmandises mettent l’eau à la bouche !

Le 29 juillet 2016, 10:43 dans Cuisine 0

Avec un peu de volonté, les familles peuvent se faire elles-mêmes leurs bons petits croissants du petit déjeuner. Délices et Gourmandises guide les pas des apprentis dans cette initiation à la réalisation de petits croissants. Désormais, chaque membre de la famille aura part à un délicieux croissant avant de commencer sa journée. Quoi que la recette renferme quelques subterfuges, il faut avouer que, seule, la pratique peut aider les passionnés à acquérir sa maîtrise.

Savourer les petits croissants que Délices et Gourmandises permet d’apprendre grâce à sa recette

Avant toute chose, il faut savoir que la pâte d’un croissant se réalise feuilleter avec une excellente mie et une croûte agréablement dorée, de beaux résultats qui donnent déjà l’appétit rien qu’en l’imaginant. Revers de la médaille, la préparation s’annonce assez longue et fastidieuse mais au final, on s’en sortira plus que satisfait avec le goût.

Afin d’aider dans la course, Délices et Gourmandises a tenu à dresser la liste d’ingrédients suivante :

Délices et Gourmandises croissants

- 500 g de farine du type 45
- 180 g de beurre ramolli
- 10 g de sel
- 1 œuf
- 15 g de levure de boulanger
- 28 cl de lait
- 2 cuillères à soupe d’eau
Ces ingrédients permettront de réaliser approximativement un kilogramme de pâte.

Au départ, il est important de délayer la levure dans de l’eau tiède. Par la suite, on prendra un grand saladier pour y placer la farine, le sel, le sucre et créer un puits où l’on versera progressivement le lait. Passé ce stade, le mélange eau levure sera à ajouter dans la préparation puis on pétrira la pâte durant 15 minutes sur le plan de travail. Ensuite, il est nécessaire d’en former une boule, à mettre dans le saladier, et qu’on laisse se reposer pendant deux heures sous un linge. Au terme de ce temps de repos, la pâte sera étalée sur le plan de travail de façon à obtenir une forme d’étoile à 4 branches où le centre aura plus d’épaisseur. Après avoir étalé le beurre au centre, les branches seront repliées vers le milieu.

A ce stade, la préparation de la pâte feuilletée se conclut par des mouvements de repliage et d’étalage de la pâte. Les branches repliées, on étale le pâton en rectangle avant de le replier en trois et le tourner d’un quart de tour sur la droite. Cette manœuvre sera à exécuter deux fois encore pour prétendre obtenir une pâte feuilletée levée convenablement.

Délices et Gourmandises croissants

Une fois que le plus dur ait été fait, il suffit maintenant d’étaler la pâte feuilletée levée à une fine épaisseur. On découpera alors la pâte en triangles puis on enroulera les triangles de façon à obtenir la forme de croissant, de la base vers la pointe. Un temps de repos de deux heures sera respecté avant de badigeonner les croissants d’un œuf battu à l’aide d’un pinceau. La cuisson du croissant ne prendra que 5 petites minutes dans un four chaud à Thermostat 8 (240°), puis 10 à 15 min à thermostat 5/6 (160-170°C).

A consommer nature, le croissant semble aussi révéler sa saveur qu’on le déguste avec du miel ou avec de la confiture de lait.

Voir la suite ≫